Actualités

Sobriété numérique

Agissons en faveur de la sobriété numérique !

Pourquoi la sobriété numérique ?

La période de crise sanitaire que nous traversons nous pousse à utiliser, plus que jamais, le numérique. Or, nous savons que le digital impacte fortement notre planète. Saviez-vous qu’aujourd’hui le numérique consomme plus de 10 % de l’électricité mondiale, produite à 65 % par des énergies fossiles ? C’est donc une bonne période pour réfléchir à nos pratiques digitales, sous l’angle écologique.

En effet, nous pouvons tous agir, chacun à son échelle. Comme ont déjà pu le faire les collaborateurs Julhiet Sterwen, découvrez aujourd’hui quelques trucs et astuces simples, pour réduire votre empreinte numérique…

 

Nettoyons notre mobile

Supprimons de notre appareil les applications non utilisées et en désactivant les notifications non nécessaires.
Les applications et les notifications tournent en arrière-plan, consomment des données inutilement et détériorent la batterie. Faisons le tri, et conservons uniquement ce qui est indispensable.

 

Repensons nos envois de mails.

Pour cela nous pouvons :

  •  Favoriser l’envoi de liens au lieu de pièces jointes, et ainsi réduire le transfert de données.
  • Cibler les destinataires et limiter les envois en nombre.
  • Eviter la fonction « répondre à tous » lorsque ce n’est pas nécessaire
    Petit plus : nettoyons régulièrement notre boîte mail. Il n’est pas utile de garder les emails datant de plus de 3-4 ans. De quoi soulager les data center !

 

Limitons la consommation électrique liée à nos ordinateurs.

Notre outil de travail principal, a fortiori aujourd’hui, consomme beaucoup, et ce dès sa fabrication. Mais à notre échelle, nous pouvons réduire notre consommation d’électricité.

  • Réglons la luminosité de notre écran. C’est bon pour l’environnement mais également pour notre vision !
  • Paramétrons la mise en veille rapide de notre appareil. Cela permet bien sûr d’économiser notre batterie et de protéger les fichiers présents sur notre ordinateur, au cas où il pourrait être à portée de mains malveillantes…
  • Éteignons notre ordinateur le soir.
  • Passons en mode sombre le plus souvent possible.

 

Limitons le stockage de données froides

Pour soulager les data center, nous pouvons :

  • Faire le tri dans nos documents : brouillons, archives, essais divers…
  • Vider régulièrement le cache de son ordinateur.
  • Supprimer les fichiers sur le drive non utilisés depuis 1 an, sauf s’ils doivent être conservés pour des raisons légales.

 

Au-delà… Réfléchissons à notre consommation d’appareils électroniques.

La fabrication d’un ordinateur soulève de vraies questions écologiques. 50% de l’énergie consommée dans le cycle de vie d’un ordinateur a lieu pendant cette phase. Elle génère 80kg de gaz à effet de serre. Et seuls 3% des smartphones voient leurs matériaux recyclés.
Nous devons donc limiter au maximum la fabrication, et donc l’achat, de nouveaux matériels. Or..

  • Un mobile peut avoir une durée de vie de de 3 ans.
  • Un ordinateur peut être utilisé pendant 4-5 ans.
    Alors… est-il réellement nécessaire d’acheter un smartphone ou un ordinateur tous les ans ?
    Essayons de réparer plutôt que de racheter. Prenons donc soin, au quotidien, de notre matériel, et nettoyons-le régulièrement. S’il faut vraiment changer, pensons au matériel reconditionné ! Et recyclons ce que nous ne pouvons plus utiliser.

 

Pour préserver la Terre, à notre échelle, appliquons ces astuces simples, mais qui peuvent agir en faveur de la sobriété numérique.

Vous avez des questions ? Contactez-nous.

En savoir plus sur le SI et les leviers technologiques vus par Julhiet Sterwen

Sources :
Françoise Berthoud, Ingénieure de recherche en informatique au CNRS. Conférence « Le numérique : menace ou espoir pour l’environnement ? Ecoinfo ». Conférence « Virage numérique, gouffre écologique ? »
Fréderic Bordage, Fondateur de Green It. « Sobriété numérique. Les clés pour agir ».
Bonnes pratiques Green IT.