Actualités

Objets connectés

Cadrage stratégique – Business Model Assurance Connectée

Pour un acteur majeur de l’Assurance, nous avons instruit un dossier de cadrage stratégique sur un nouveau « business model », celui de l’Assurance Connectée. La mission visait à objectiver qualitativement et quantitativement la décision d’aller ou non vers un modèle serviciel à forte valeur ajoutée dans le domaine de l’assurance automobile.

Mettre en lumière de façon exhaustive les risques tout en soulignant le caractère incontournable de la démarche

Dans un contexte marqué par l’innovation et l’importance stratégique des nouvelles technologies, et notamment celles liées aux Objets Connectés, les Directions Générales repensent significativement leur business model en investissant dans des activités encore peu matures. Dans cadre, nous avons mené les activités suivantes :

  • Analyse macro-économique des impacts des objets connectés en France ;
  • Analyses de marché, benchmark concurrentiel ;
  • Caractérisation de la chaîne de valeur à considérer dans le secteur de l’assurance ;
  • Analyse des différentes composantes de la chaîne de valeur sous l’angle SW(OT) ;
  • Détermination d’une trajectoire de construction des compétences pour délivre le nouveau modèle serviciel selon une logique d’externalisation stratégique puis de ré-internalisation des compétences internes.

Déterminer les grandes composantes du Business Case et leur sensibilité

Dans une deuxième phase, nous avons modélisé les grandes composantes du Business Case pour identifier les grandes « masses » en matière de Cap Ex / Op Ex, Revenus additionnels / Réduction de coûts. Une simulation de Cash-flows a été bâtie sur 5 ans. Dans ce cadre, les principales actions ont été les suivantes :

  • Détermination d’un premier ensemble de variables du modèle financier ;
  • Analyse de la sensibilité des variables ;
  • Refonte du modèle en fonction de la sensibilité des variables ;
  • Collecte des données métiers nécessaires à la simulation du Business Case ;
  • Identification des hypothèses nécessaires liées aux manques de retour d’expérience sur la thématique (par exemple, baisse de la sinistralité) ;
  • Première Simulation à 5 ans ;
  • Construction d’une gouvernance / structuration chantiers alignées avec le modèle économique cible et ses priorités / incertitudes identifiées par l’approche.