Actualités

Présentiel/distanciel : Quels critères pour un bon équilibre ?

Article écrit par Romain Godefroy.

 

Avant la pandémie, l’essentiel des formations avait lieu en présentiel. La crise sanitaire a imposé le digital… Aujourd’hui, les organisations se trouvent dans une situation où les réflexes de l’ancien temps et les nouvelles habitudes se rencontrent… Comment faire un choix entre présentiel et distanciel ? Comment construire un parcours équilibré ?

Quels sont les principaux critères à prendre en compte ?

 

Un temps, des temps

Le premier critère est la durée de la formation.

Pour une formation ponctuelle, le choix du format aura peu d’impact sur les compétences transmises.

En revanche, lorsque le parcours de formation est plus long, il est important de se poser la question de l’équilibre. En effet, un parcours décliné sous un seul format, qu’il s’agisse de présentiel ou de distanciel, peut créer une certaine routine chez l’apprenant et donc générer une baisse de la concentration. Les variations permettent à l’apprenant de « casser » cette routine et d’ainsi rester en éveil tout au long du parcours. La partie présentielle a son importance : elle permet en effet de créer du lien et favoriser les échanges entre les participants. De leur côté, les séquences distancielles ont d’autres vertus sur la montée en compétences des participants.

Le distanciel et le présentiel ont ainsi des qualités différentes. Leur dosage, leur équilibre est à trouver au cas par cas. Plus le parcours est long, plus l’alternance entre les formats a un impact positif sur la formation. Prenons l’exemple d’un parcours destiné à des agents commerciaux. L’alternance doit être calibrée au plus juste pour permettre la montée en compétences tout en favorisant les échanges entre pairs.

 

Hard skills ou Soft skills : des formats à préférer

Une fois le sujet du temps de formation traité, la question du format se pose. Quel est le meilleur choix pour transmettre les connaissances ?

Le distanciel apparait aujourd’hui adapté à la montée en compétences des collaborateurs sur les compétences techniques. Attention toutefois à éviter une erreur qui, heureusement, depuis la crise sanitaire, se fait plus rare : la transposition en distanciel d’une formation initialement prévue en salle, sans apport de nouvelles méthodes pédagogiques.

En effet, s’il est toujours important que le collaborateur soit acteur de sa formation, ce besoin est particulièrement aigu dans un contexte distanciel Une journée de ce type doit être rythmée par la variation des activités pédagogiques : périodes de travail en autonomie, retour en classe virtuelle pour favoriser les échanges avec le formateur et approfondir les connaissances, séances de travaux dirigés en sous-groupes….

Ce mélange de séquences synchrones et asynchrones permet de « découper » le distanciel et d’ainsi réaliser une progression pédagogique pour les participants. Au-delà, ces formats permettent de réaliser des économies par rapport à une formation présentielle, en évitant les dépenses logistiques, et d’ainsi consacrer un budget  à la mise en place d’outils pédagogiques innovants tels que Klaxoon, Vyfe…

Lorsque les compétences relèvent plus du comportemental, les formations en présentiel sont particulièrement pertinentes pour les collaborateurs. Il est important que le formateur se positionne alors comme un accompagnateur. Les formations en présentiel permettent alors d’observer la communication verbale, paraverbale et non verbale des apprenants et ainsi les rendre plus efficients. Dans le même temps,  les formations en présentiel permettent aux participants de lever certaines barrières, de créer une convivialité et d’ainsi de favoriser les échanges entre pairs.

 

Équilibre présentiel/distanciel : une répartition à trouver

Certains critères, spécifiques, peuvent aider à trouver un bon équilibre entre formations à distance et formations en salle, en particulier la durée de la formation, la typologie de compétences à transmettre à la population concernée. Leur analyse permet de poser les bases d’un parcours de formation équilibré et motivant. Une question se pose toutefois. La formation distancielle a connu un développement sans précédent ces derniers mois. Mais quel avenir, quelles évolutions imaginer pour la dimension présentielle ?

 

 

Découvrir notre vision de la Formation.