Transformation agile

Pour Julhiet Sterwen, la réussite d’une transformation repose invariablement sur le traitement simultané de 4 enjeux. La transformation agile est l’entre eux. A découvrir également :

men

Transformation agile et organisation

Les organisations, pour s’adapter aux grandes mutations et développer leur compétitivité, doivent se transformer radicalement. Les modèles d’organisation traditionnels, hiérarchiques, ont atteint leurs limites. Ils ne répondent plus aux aspirations des collaboratrices et collaborateurs. Ils ne favorisent pas la réactivité et l’innovation.

L’organisation d’aujourd’hui doit permettre, au-delà des injonctions, de faire vivre l’autonomie, la simplicité de fonctionnement et le bon sens. Elle doit se (re)construire autour du client. Et aligner structures organisationnelles, gouvernance, management et modes de coopération. En un mot, l’organisation doit devenir agile.

Les entreprises qui se transformeront disposeront d’avantages clés  : engagement, efficacité collective, attractivité et rétention des talents.

Pour Julhiet Sterwen, chaque entreprise doit trouver sa propre organisation agile, construite sur son histoire, ses valeurs, sa culture, sa maturité organisationnelle, indépendamment des modèles et des modes.

men

Transformation agile et performance opérationnelle

L’agilité résulte également de l’adéquation des modèles opérationnels et de la performance des processus. Les premiers bénéficiaires ? Les clients et les collaborateurs.

C’est la voie de l’excellence opérationnelle. Elle apporte productivité, maîtrise des coûts, rapidité de traitement et transversalité. Il s’agit aussi de faire évoluer les méthodes de travail et de faciliter la coopération pour gagner en efficacité collective.

Transformation agile et innovation

La culture de l’agilité est propice à l’innovation. L’innovation repose sur la curiosité, l’ouverture et le pragmatisme. Mais l’innovation est aussi et surtout un processus organisé, doté d’une gouvernance spécifique. Sans cela, l’innovation produit des PoC (Proof of Concept) mais ne permet pas le passage à l’échelle.

Chez Julhiet Sterwen, le processus d’innovation, les compétences nécessaires à chaque stade et la gouvernance correspondante, ont été clairement modélisés. Les entreprises peuvent ainsi professionnaliser l’innovation et industrialiser leurs initiatives. C’est la condition nécessaire aux business models et relais de croissance de demain.